Assistance électorale

précédent suivant

Mandat 2480 (2019)

Aux termes des Résolutions 2100 (2013), 2164 (2014), 2227 (2015), 2295 (2016) 2364 (2017), 2423 (2018), 2480 (2019) du Conseil de sécurité des Nations Unies, le mandat électoral de la MINUSMA mandat est de «concourir, dans les limites de ses moyens et dans ses zones de déploiement, à l’organisation, dans des conditions pacifiques, d’élections ouvertes à tous, libres, régulières, transparentes et crédibles, ainsi qu’à la tenue d’un référendum constitutionnel, en apportant notamment l’aide technique voulue et en mettant en place des mesures de sécurité, conformément aux dispositions de l’Accord » ;

Néanmoins depuis 2013, le mandat a connu une nette évolution par rapport aux années précédentes et intègre désormais les bons offices du Représentant Spécial du Secrétaire Général (SRSG) des Nations Unies au Mali. En effet, la résolution 2480 exhorte le Représentant spécial du secrétaire General (SRSG) à : « User de ses bons offices et de mesures de confiance et d’encouragement aux niveaux national et local pour faciliter la tenue d’élections pacifiques, ouvertes à tous, libres, régulières, transparentes et crédibles » ;

La Division des Affaires Electorales (EAD) est chargée de la coordination et de la mise en œuvre dudit Mandat au Mali.

La Division des Affaires Electorales (EAD) travaille en étroite collaboration avec le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) au sein d’une Equipe Electorale Intégrée des Nations Unies/United Nations Integrated Electoral Team dénommée UNIET. L’UNIET coordonne et mets en œuvre l’assistance électorale des Nations Unies à l’Etat malien ainsi qu’aux différents acteurs du processus électoral qui se décline comme suit :

Aide technique

  • Appui aux bons offices du SRSG : appui à l’accompagnement politique du représentant spécial du secrétaire général pour apaiser d’éventuelles situations à risque ou des mésententes entre les parties et favoriser un environnement paisible en vue des élections pacifiques au Mali.
  • Appui logistique : soutien au déploiement des hommes, du matériel électoral et des fonds nécessaires au bon déroulement des élections ; Appui à l’inventaire du matériel électoral sur le terrain à l’issue des élections ;
  • Appui à l’informatisation du processus électoral : contributions à la mise en place d’outils informatiques modernes de gestion des opérations électorales et des résultats des différents scrutins notamment l’actualisation du fichier électoral et l’établissement des listes électorales au niveau national et dans les représentations diplomatiques du Mali.
  • Appui technique aux organes de gestions et au Renforcement des capacités : organisation des formations technique pour la préparation matérielle des élections ; contribution aux activités de communication, de sensibilisation et d’éducation civique sur l’ensemble du pays. Assistance technique et logistique des autorités administratives sur l’ensemble du pays par la mise à disposition d’assistants logistiques formées et équipés d’outils techniques de travail, d’ordinateurs, de véhicules, de moyens de communication pour aider au déploiement du personnel, du matériel y compris la centralisation des résultats des scrutins.
  • Contributions aux réflexions sur les réformes du système électoral Malien mais également soutien pour la conservation du matériel électoral ; Renforcement de capacités des femmes pour leur participation au processus électoral en tant qu’électrices et candidates ;
  • Appui à la prévention des violences liées aux élections : contributions au renforcement et consolidation des capacités nationales en matière de prévention des conflits, de crises et violences liées aux élections.
  • Appui aux opérations de vote : déroulement des opérations, collecte, centralisation et gestion des résultats des élections.

Appui Sécuritaire

Sur le plan de la sécurisation du processus électoral, EAD travaille en étroite collaboration avec UNFORCE et UNPOL ainsi qu’avec les autorités maliennes en charge de la sécurisation du processus électoral pour apporter une assistance aux forces de défense et de sécurité (FDS) en vue de la production du Cadre d’ordre national de sécurisation et du Plan opérationnel de sécurisation du processus électoral. Par ailleurs en période électorale, la MINUSMA déploie des escortes, les patrouilles, les Quick Réaction Force (QRF) et des moyens d’évacuation sanitaire (EVASAN) essentiellement dans les régions du Nord et à Mopti.

Appui à la Communication autour du plan de prévention contre le COVID-19 lors des législatives de 2020.

Contributions  à la  production et la diffusion dans plusieurs langues usuelles du Mali de spots audios et vidéos ainsi que des affiches et sketchs pour mieux expliquer aux électeurs les gestes barrières sur l’étendue du pays; l’organisation des conférences de presse avant les deux tours en vue de mettre les médias d’Etat et privés à contribution dans la campagne de sensibilisation et ; le recyclage des présidents des bureaux de vote de Bamako à la veille du second tour en vue du respect des mesures barrières édictées : (i) Lavage des mains obligatoire devant chaque bureau de vote ; (ii) Port du masque obligatoire dans tous les bureaux de vote ; (iii) Distance d’un mètre respectée dans les rangs devant les bureaux de vote ; (iv) Gel désinfectant et masques supplémentaires à l’entrée de chaque bureau de vote ; etc.