Droits de l'Homme

Ils représentent un pilier fondamental des missions de l'ONU. Toute personne qui intervient pour maintenir la paix doit assurer la protection et la promotion des droits de l'homme.

 

Les droits de l’homme constituent avec le développement, la paix et la sécurité, l’un des trois piliers de l’action des Nations Unies. La MINUSMA comprend ainsi une division des droits de l’homme qui représente également le bureau du Haut - Commissariat des Nations Unies aux Droits de l’Homme (HCDH) au Mali.

 

Mandat et actions de la Division des droits de l’homme

 

La Division des droits de l’homme de la MINUSMA a pour mandat de contribuer au respect et à la promotion des droits de l’homme et du droit international humanitaire au Mali et en particulier de :

  • protéger les droits de l’homme dans les situations de violence et d’insécurité ;
  • soutenir le dialogue et la réconciliation nationale ;
  • soutenir le renforcement du cadre national de protection des droits de l’homme.

 

Pour accomplir son mandat, la Division des droits de l’homme mène de multiples actions:

- la surveillance, des investigations, la documentation et la soumission de rapports publics sur les violations et abus des droits de l’homme et du droit international humanitaire commis sur l’ensemble du territoire, avec une attention particulière concernant les violences commises contre les femmes et les enfants et les violences sexuelles liées au conflit ;

- l’appui consultatif aux autorités nationales et de la MINUSMA sur les questions relatives aux droits de l’homme ;

- la contribution au renforcement des capacités des institutions nationales, de la société civile et des forces de défense et de sécurité, y compris du système national de protection des droits de l’homme ;

- l’appui en matière de justice transitionnelle et de lutte contre l’impunité ;

- la contribution active à la réalisation des activités de protection des civils à travers le système d’alerte anticipée et la mise en œuvre de mécanismes de coordination sur les questions de protection.

 

La division des droits de l’homme de la MINUSMA concourt ainsi aux efforts globaux du système des Nations Unies ainsi que ceux d’autres partenaires nationaux et internationaux afin d’améliorer la situation des droits de l’homme au Mali.

 

Présentation de la Division des droits de l’homme

 

La Division des droits de l’homme a son siège dans les locaux de la MINUSMA à Bamako qui couvre les régions de Bamako, Koulikoro, Sikasso, Ségou et Kayes. La division dispose également de quatre présences dans les bureaux régionaux de la MINUSMA dans les villes de Gao, Kidal, Mopti et Tombouctou. Une équipe mobile de la division effectue aussi des missions sur l’ensemble du territoire.

 

Un centre d’appel a également été établi par la Division des droits de l’homme  afin de permettre à tout citoyen, victimes ou témoins de violation ou d’abus des droits de l’homme, d’informer la Division.

 

Le centre d’appel met ainsi  à la disposition de la population malienne plusieurs numéros :

 

  • Bamako : 80006666 (Bambara, Songhaï, Français, Arabe, Tamasheq) et 20210803 (Bambara, Songhaï, Français, Arabe, Tamasheq)
     
  • Gao :      79999382 (Tamasheq, Bambara, Songhaï, Français)
     
  • Kidal :    79999343 (Tamasheq, Arabe, Bambara, Français)
     
  • Mopti :    79999367 (Peulh, Bambara, Bozo, Français)
     
  • Tombouctou :   79999369 (Songhaï, Bambara, Français)
     

Pour consulter les rapports de l’expert indépendant sur la situation des droits de l’homme au Mali,  cliquer ici