Leadership

Représentant spécial du secrétaire général et Chef de la MINUSMA, Mahamat Saleh Annadif

Représentant spécial du secrétaire général et Chef de la MINUSMA

Mahamat Saleh Annadif 

M. Annadif aborde ses nouvelles fonctions avec une vaste expérience tant nationale qu'internationale.  Il a été successivement, Ministre des affaires étrangères du Tchad de 1997 à 2003, Directeur de cabinet du Président de 2004 à 2006 et Secrétaire général de la Présidence de 2010 à 2012.  Il a également occupé les fonctions de Représentant permanent de l’Union Africaine auprès de l’Union Européenne, de 2006 à 2010.

Au cours de sa riche carrière, M. Annadif a participé à plusieurs processus de paix en Afrique, notamment au Niger, en République Démocratique du Congo, en République centrafricaine ainsi qu'au Soudan.  De 2012 à 2014, il a été le Représentant Spécial de l’Union Africaine en Somalie et Chef de la Mission de l’Union Africaine en Somalie (AMISOM).

 M. Annadif est titulaire d’un diplôme d’ingénieur des télécommunications de l’Ecole polytechnique de Madagascar.

 Il est né en 1956, marié et père de six enfants.

Représentant spécial adjoint du secrétaire général en charge des affaires politiques, Monsieur Koen Davidse

Représentant spécial adjoint du secrétaire général en charge des affaires politiques

Monsieur Koen Davidse

M. Koen Davidse (des Pays-Bas) est le nouveau Représentant Spécial Adjoint du Secrétaire Général (RSASG) des Nations Unies aux Affaires politiques de la MINUSMA. Il a pris fonction le 1er octobre 2015.

Monsieur Davidse, apporte avec lui une expérience internationale de 25 ans, acquise au cours d’une carrière remarquable au sein du Ministère des Affaires étrangères des Pays-Bas, de la Banque mondiale et de l’Organisation des Nations Unies.

Il était depuis 2011, jusqu’à sa récente nomination à la MINUSMA, Directeur des Institutions Multilatérales et des Droits de l’Homme au Ministère des Affaires Etrangères des Pays-Bas. 

Avant cela, M. Davidse fut Directeur de la Consolidation de la Paix et de la Stabilisation au sein du même Ministère, assumant aussi les fonctions d’Envoyé Spécial des Pays-Bas au Soudan.

En 2006, M. Davidse assumait les fonctions de Directeur de Recherche du groupe de haut niveau du Secrétaire Général de l’ONU sur la cohérence à l’échelle du système. Il a également travaillé en Asie du Sud pour le compte du Ministère Néerlandais des Affaires Etrangères et dans les Missions permanentes des Pays-Bas, auprès de l’Office des Nations Unies à Genève ainsi qu’au Siège de l’ONU à New-York. 

M. Davidse est titulaire d’un diplôme de relations internationales qu’il a obtenu à la Faculté des Sciences Politiques de l’Université Erasmus de Rotterdam.

 

Représentante Spéciale adjointe du Secrétaire général de la MINUSMA, Coordonnatrice humanitaire, Coordonnatrice résidente du Système des Nations unies au Mali, Mme Mbaranga Gasarabwe

Représentante Spéciale adjointe du Secrétaire général de la MINUSMA, Coordonnatrice humanitaire, Coordonnatrice résidente du Système des Nations unies au Mali

Mme Mbaranga Gasarabwe

Mme Mbaranga Gasarabwe (Rwanda) apporte avec elle plus d’une vingtaine d’années d’expérience dans les domaines humanitaire et du développement au sein des Nations Unies, axée en particulier sur l’Afrique.  De 2001 à 2011, elle était Coordonnatrice résidente et Représentante résidente du PNUD au Bénin, à Djibouti, en Guinée et au Mali.  Elle avait été nommée Sous-Secrétaire générale pour la sûreté et la sécurité en 2011. Née en 1959, Mme Mbaranga Gasarabwe est titulaire d’une maîtrise en économie de l’Université du Burundi, ainsi que d’une maîtrise en gestion et administration des affaires de l’Arthur D. Little School of Management, connue désormais sous le nom de Hult International Business School, aux États-Unis.

 

Général de Division Amadou Kane

Commandant Adjoint de la Force

Général de Division Amadou Kane

Le général de Division Amadou Kane (Sénégal) est entré en service en 1977. Il a été nommé dans le Corps des Officiers d'infanterie en 1984, après une formation initiale à l'Académie militaire royale de Meknès (Maroc). Au cours de sa carrière, il a occupé diverses fonctions aussi bien dans la chaine de commandement, de l’administration centrale et du  personnel,  qu’aux niveaux des bataillons et des unités. Il a notamment occupé les fonctions d’Officier opération du Bataillon des Commandos sénégalais, de Chef de corps du 3eme bataillon d'infanterie, de Chef de la Division des opérations de l’Etat-Major de l’Armée de Terre, de Chef de Cabinet du Chef d’Etat-Major Général des Armées, de Sous-Chef d’Etat-Major Chargé des Ressources Humaines et de Commandant de la zone militaire opérationnelle Numéro 6. Promu Général de Brigade, il a été nommé Chef d'Etat-Major de l'Armée de terre, poste qu'il a occupé jusqu'en avril 2016.

Le Général de Division Kane a 28 ans d'expérience opérationnelle. Il a à plusieurs reprises accompli l’essentiel de son service dans la Région Opérationnelle de la Casamance. Il a également été déployé au Libéria en 1991-1992 au sein du Groupe de surveillance de la CEDEAO (ECOMOG) et en Guinée Bissau pendant sa guerre civile avec le bataillon des forces spéciales. Il a servi dans deux missions de l'ONU en République démocratique du Congo, d'abord en 2006-2007 en tant que chef adjoint du personnel SSR auprès de la MONUC, ensuite en 2012-2013 en tant que commandant de secteur avec la MONUSCO.

Le général de Division Amadou Kane a suivi plusieurs cours militaires et académiques au cours de sa carrière. Il a complété le cours de Commandement et d'état-major au Maroc et est breveté de l’Ecole de Guerre italien, dont il détient également une maîtrise en études stratégiques.

Le Général de Division Kane parle un peu l'italien et couramment le français et l'anglais. Il a été décoré d’un certain nombre de médailles nationales et étrangères incluant les médailles de la CEDEAO, de la MONUC et de la MONUSCO, ainsi que la médaille de la Défense nationale de la France, la médaille du Commandement des opérations spéciales des États-Unis.

 

Le Commissaire de la Police de la MINUSMA Issoufou YACOUBA

Commissaire de Police - UNPOL

Le Commissaire de la Police de la MINUSMA Issoufou YACOUBA 

Le Commissaire Issoufou YACOUBA, né à Niamey au Niger le 15 Janvier 1957 a successivement effectué ses études au Collège d'Enseignement Général de Téra, au Lycée Issa Korombé de Niamey, à la faculté de droit de l'Université de Cocody (Côte d'Ivoire) puis Diplômé de l'Ecole Nationale Supérieure de police de Saint-Cyr-Au-Mont-d'Or (Lyon France).             

Avant de rejoindre la MINUSMA en tant que commissaire de police, l’Inspecteur  Général de Police Issoufou YACOUBA était le conseiller principal à la Sécurité du ministre de l'Intérieur du Niger. 

Il a commencé à travailler au sein du ministère de l'Intérieur du Niger avant d'être incorporé  en 1989 à la Police Nationale du Niger et ce, après une Formation Militaire de Base. Il a acquis une expérience de police à travers divers postes de responsabilité dont, Directeur de la Sécurité Publique, Directeur Départemental de la police des Régions de Dosso, Agadez et Maradi, Directeur de la Police Judiciaire et Chef de la Division des enquêtes et crimes économiques, Directeur Général Adjoint de la Police puis deux fois Directeur Général de la Police nationale. 

Outre sa carrière de Policier, l’Inspecteur Général de Police Yacouba a été  également le Gouverneur de la région de Dosso au Niger de Mars 2010 à mai 2011. Sur le plan international, de Juillet 2002 à mai 2004, Issoufou YACOUBA a été  au sein de la Mission des Nations Unies en République démocratique du Congo (MONUC), Conseiller, Formateur CIVPOL, Coordonnateur de Secteur, Chef d'Etat-major CIVPOL, Commissaire CIVPOL par Intérim. De mai 2004 à Juillet 2005,  Issoufou YACOUBA est resté Commissaire Adjoint de la Police sur le théâtre des Opérations des Nations Unies au Burundi (ONUB).

Il a également participé à plusieurs programmes de formation sur la gestion de la sécurité, la  réforme du Secteur de Sécurité, la Lutte Contre le terrorisme et le trafic illicite des drogues puis le Contrôle Automatisé des frontières.                                      

 

CHEFS DE BUREAUX REGIONAUX

  • Tombouctou

M. Riccardo Maia

  • Gao

Mr. Mohamed El-Amine Souef 

  • Kidal

M.Christophe Sivillon

  • Mopti

M. Marc Spurling  (OIC)