Communiqués de presse

  • 23 octobre 2013 - En fin de matinée aujourd'hui, un véhicule piégé a visé un check point tenu par les troupes de la MINUSMA à l'entrée de Tessalit, au nord du Mali. Plusieurs victimes sont à déplorer parmi les civils et les Casques bleus. Toutes les victimes ont été prises en charge immédiatement.
  • 12 octobre 2013 - Le Représentant spécial du Secrétaire général   pour le Mali et Chef de la MINUSMA, M. Albert Gerard Koenders est profondément attristé par le drame qui s'est joué hier sur la rivière Niger. Un bateau a sombré dans les environs de Konna, laissant plusieurs victimes et un grand nombre de personnes portées disparues.
  • 05 octobre 2013 - Le Représentant spécial du Secrétaire général (RSSG) pour le Mali et Chef de la MINUSMA M. Albert Koenders,  a souligné la nécessité de la reprise du dialogue entre le gouvernement malien et les groupes armés du Nord, conformément à l’Accord préliminaire de Ouagadougou et dans le contexte de la Résolution 2100 (2013) du Conseil de sécurité. 
  • 02 octobre 2013 - Le Gouvernement Malien, en application de l'article 18 de l'accord préliminaire de Ouagadougou et dans le cadre des mesures de confiance, vient de libérer 23 (vingt-trois) détenus, parmi lesquels des personnes figurant sur la liste fournie par le Mouvement national pour la libération de l'Azawad  (MNLA) et le Haut Conseil pour l’unité de l'Azawad (HCUA).
  • 28 septembre 2013 - Le Représentant spécial du Secrétaire général pour le Mali et Chef de la MINUSMA M. Bert Koenders, condamne l'attaque perpétrée aujourd'hui visant le personnel militaire des forces maliennes à l'entrée de leur base de Tombouctou. Durant cette attaque, deux civils innocents auraient été tués et plusieurs autres blessés
  • 26 septembre 2013 - Le Représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies au Mali et Chef de la MINUSMA, M. Bert Koenders s’est félicité aujourd'hui de la libération par le MNLA des personnes qui étaient jusqu'à présent détenues à Kidal, et qui ont été escortées par la MINUSMA les 24 et 25 Septembre à Mopti et Boni. Depuis plusieurs mois, la MINUSMA avait engagé des discussions avec le MNLA pour faciliter la libération de 30 détenus.

Pages